UA-108569778-1
La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Garanties

 

Vice génétique, maladie congénitale/hériditaire

Tous nos chatons/chats sont garanties, durant leur 1ere année de vie, contre un vice génétique, c’est-à-dire de défaut important qui était présent avant la vente, qui ne vous a pas été mentionné et dont vous n’auriez pas pu avoir connaissance, malgré votre prudence.

 

Tous nos chatons/chats sont garanties, durant leur 1ère année de vie, contre les maladies congénitales/hériditaires, c'est-à-dire , la myocardiopathie hypertrophique, la polykystose rénale (PKD), les maladies de stockage lysosomiales.

 

Virale

Tous nos chatons/chats sont garanties, durant 7 jours, contre les infections virales, si tous les autres chats de la maison d'accueil sont certifiés négatifs.

 

Libre de FeLV-Fiv

Tous nos reproducteurs, test à l'appui, sont négatifs à la Leucémie Féline et au Sida Félin. Ce sont deux maladies qui se transmettent par contact avec les sécrétion corporelle ou par morsure entre chats. Elles ont pour cause d'affaiblir le système immunitaire, pouvant causer des tumeurs cancéreuses. 

 

Péritonite infectieuse féline (pif)

 

La péritonite infectieuse féline (PIF) est une maladie infectieuse des félidés due à un coronavirus félin, dont le pronostic est presque toujours fatal. L’isolement n’est pas nécessaire car la forme mutée du coronavirus ne se trouve que dans les globules blancs et n’est pas extrudée.

 

Un traitement expérimental au GS-441524 donnerait de très bons résultats mais cette molécule n’est pas encore autorisée sur le marché pour des raisons de rentabilité

 

Son origine est peu claire. Elle serait due à une mutation suspectée, mais non prouvée, du coronavirus entérique félin (FECV/FeCoV, bénin) en virus de la péritonite infectieuse féline (FIPV). Le virus muté est alors capable d’envahir les globules blancs macrophages et de s'y reproduire. La réponse immunitaire cause une réaction fortement inflammatoire dans les tissus environnants. L’incidence du coronavirus "mutant" est d'environ 5% des chatons. 

Comme plus de 80% des chats ont des coronavirus et que ceux-ci sont extrêmement contagieux, il est extrêmement difficile pour les chatteries d'être négatif. Même si nous réussissions à trouver nos reproducteurs dans le 20% non contaminé par un coronavirus, nous pouvons faire face à une contamination lors d'un examen vétérinaire ou lors  du retour de nos chatons lors de leur stérilisation.

Le coronavirus en tant que tel est très bénin (aucun symptôme ou quelques problèmes digestifs mineurs).  

  

Même si nous ne pouvons prévoir cette "mutation" lors de leur départ, nos chatons/chats sont garanties, durant les 4 mois suivant leur départ, contre la pif.